Les pierres et les civilisations

Les pierres et les civilisations à travers le monde et à travers le temps

Les pierres ont toujours été présentes dans toutes les civilisations depuisla nuit des temps, silex, menhirs...

Les civilisations se sont facsinées pour les pierres précieuses utilisées en amulettes pour chasser les mauvais esprits, éloigner les maladies, soulager des maux puis portés en talisman pour attirer de bons auspices et chance, tout comme un porte-bonheur.

Depuis, les pierres sont toujours aussi affectionnés et restent indémodables.

En Egypte

Dans les civilisations égyptiennes, on donnait une place très importante aux pierres précieuses. Un bijou très ancien serti de turquoise a été retrouvé au poignet d'une momie vieille de 7500 ans. 

Ils utilisaient des poudres de pierres pour le maquillage et fresques archéologiques.

Les pierres les plus utilisées par les égyptiens sont la turquoise et bien connu : le lapis-lazuli, qui décoraient les temples, les masques funéraires, les amulettes...

La couleur bleu de la turquoise et du lapis-lazuli est associée au ciel et au divin, couleur qui se manifeste aussi sur le papyrus.

En Amérique centrale et du sud

Dans les civilisations amérindiennes, les pierres s'utilisent pour "communiquer" avec les éléments naturels et sont portées en bijoux pour la protection et la chance.

De nombreuses émeraudes et magnifiques turquoises décoraient les temples Aztèques par exemple.

La turquoise est une pierre sacrée, il a été retrouvé le fameux dragon à deux têtes, un des plus ancien bijou aztèque, symbolisant la renaissance. 

Les Apaches, eux, utilisaient l'obsidienne, pierre noire et transparente taillée en forme de goutte, de larme qui permet d'éloigner les pleurs et la tristesse.

En Chine

En Asie, les civilisations chinoises se distinguent avec le jade, pierre symbolisant la puissance de l'empereur qui l'exhibait en sceptre, et selon le gravure, il y avait une signification différente.

 

Sculpté en forme de cigale, le jade était placé sur la bouche pour signifier la vie éternelle au défunt.

La médecine traditionnelle préconisait d'avaler le jade pour tonifier et purifier l'organisme et ainsi lutter contre les problèmes cardiaques.

En Inde

Toujours en Asie, les civilisations indiennes, elles ont opté pour des breuvages à base de poudre ou application en cataplasme.